top of page

"Réduction du stress par la méditation de pleine conscience"
Mindfulness-Based Stress Reduction

La pleine conscience, c’est diriger son attention délibérément sur le moment présent, sur ses sensations internes (sensations corporelles, pensées, émotions) ou externes (sons, odeurs...) sans jugements de valeur, sans critique. C’est un entraînement de l’attention. Il s’agit, selon Jon Kabat Zinn "de goûter la saveur unique de l’instant présent d’apprendre à être ici et maintenant" dans le but de vivre sa vie comme si elle importait vraiment, "d’entrer en amitié" avec tout ce qui se présente à vous, tout ce que vous avez à vivre, sans chercher à le modifier mais en l’accueillant simplement, sans jugement». Bien plus qu’une technique, c’est un art de vivre.

La MBSR (Mindfulness –Based Stress Reduction) ou "réduction du stress basé sur la pleine conscience" est le nom donné par Jon Kabat –Zinn en 1979 au programme qu’il développe au centre hospitalier du Massachussetts pour soulager le stress et les douleurs chroniques. Il est ancré dans le courant de la médecine intégrative et a fait l’objet de nombreuses études scientifiques. 

Cette formation s'appuie sur une pédagogie progressive et structurée composée d'apports théoriques, d'exercices pratiques (méditations guidées, scan corporel, marche en pleine conscience et exercices de hatha yoga) et d’échanges fondés sur le retour des expériences et visant à développer une écoute en pleine conscience et à augmenter la pleine conscience dans la vie quotidienne.

Entre les séances, une pratique quotidienne de 45 minutes à 1 heure est demandée. Les exercices sont proposés sous format numérique et audio que les participants reçoivent tout au long du programme 

Objectifs du programme

  • Développer de nouvelles habiletés et compétences pour faire face au stress

  • Intégrer des outils pratiques visant à réduire les pensées répétitives

  • Devenir plus conscient de ses sensations corporelles, pensées et émotions  

Public

Au personnel soignant et médical désireux de s'initier à la méditation de pleine conscience ou de prévenir un burn-out et à toute personne désireuse de se doter d'outils pour mieux réguler le stress, l’anxiété, les douleurs chroniques, une maladie chronique, les troubles du sommeil, ou à mieux faire face aux défis de la vie.

Durée de la formation

20 Heures : 8 séances hebdomadaires de 2h30     

Déroulement du programme

Séance 1 : le  concept de pleine conscience ; le schéma du stress ; la notion de pilotage automatique et de vagabondage mental ; le mode faire et le mode être.    

 

Séance 2 : L’importance de l’enracinement et de la respiration pour réguler le stress. L’attention à la respiration nous reconnecte à l’instant présent et nous révèle le bavardage de l’esprit. La respiration est un point d’ancrage dans les tourmentes de la vie.  

 

Séance 3 : Les trois minutes de pleine conscience ; la valeur adaptative de l’instant présent.

 

Séance 4 : Les pensées comme objet d’attention. Les pensées ne sont pas des faits ce sont des évènements mentaux : nous ne sommes pas nos pensées ; le concept de "défusion cognitive".  

 

Séance  5 : respecter et accueillir le moment présent et les phénomènes qui se présentent. Développer une autre forme de relation avec nos expériences, nos  pensées, nos émotions. Adopter une attitude de bienveillance, de tendresse, de douceur à l’égard de soi-même.        

 

Séance 6 : Développer une autre forme de relation avec nos émotions ; à travers l’exercice des trois minutes de pleine conscience et l’espace de respiration, apprendre à accepter ce qui dérange. Notion d’évitement expérientiel. 

 

Séance 7 : La pleine conscience au quotidien, Chacun des participants développe un plan de pratique personnel de pleine conscience pour réguler le stress et cheminer en autonomie. La pratique de la pleine conscience est un exercice qui demande un entraînement et un engagement personnel.

 

Séance 8 : faire le point sur ce que nous avons retenu de la pratique et la place qu'occupe la pleine conscience dans notre vie. Avec quelles valeurs, quel engagement (professionnel, familial, social, spirituel peut-elle se décliner), quels sont les obstacles à la pratique. Développer un plan d’action et des raisons positives de maintenir la dynamique des pratiques formelles et informelles.

bottom of page